Les maisons à ossature bois
Les maisons à ossature bois

Cardea Concept répond aux deux normes de
réglementation thermique en vigueur RT 2012 et anticipe la RT 2020


La RT2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs

RT-2012De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). La facture annuelle de chauffage représente 900 € en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 € pour une maison « basse consommation » à plus de 1 800 € pour une maison mal isolée). Elle pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages, particulièrement sur les plus modestes d’entre eux. Ces dépenses tendent à augmenter avec la hausse du prix des énergies. Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement prévoit la mise en oeuvre d’un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments (articles 3 à 6 de la loi « Grenelle 1 » du 3 août 2009).

Depuis la mise en place d’une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement prévoit de la diviser à nouveau par 3 grâce à une nouvelle réglementation thermique, dite RT 2012.

Pour atteindre cet objectif, le plafond de 50kWhep/(m².an), valeur moyenne du label « bâtiments basse consommation » (BBC), va devenir la référence dans la construction neuve. Ce saut permettra de prendre le chemin des bâtiments à énergie positive en 2020.

> En découvrir plus sur le site du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer

 

Le grand projet de la RT 2020 est le bâtiment à énergie positive

les_reglementations_thermiquesLa RT2020 va mettre en œuvre le concept de bâtiment à énergie positive, appelé aussi « BEPOS » au sein du Plan Bâtiment Durable. Ces réglementations seront des réglementations d’objectifs, laissant une liberté totale de conception, limitant simplement la consommation d’énergie. Les bâtiments à énergie positive sont des bâtiments qui produisent plus d’énergie (chaleur, électricité) qu’ils n’en consomment. Ce sont en général des bâtiments passifs très performants et fortement équipés en moyens de production énergétique par rapport à leurs besoins en énergie. Les murs, toits, voire fenêtres peuvent être mis à profit dans l’accumulation et la restitution de la chaleur ou dans la production d’électricité. L’excédent en énergie se fait grâce à des principes bioclimatiques et constructifs mais aussi par le comportement des usagers qui vont limiter leur consommation. Une étude menée par l’ADEME en juin 2012 montre que pour la centaine de réalisations à énergie positive en France (65 % dans le tertiaire, 29 % en pavillons individuels et 6 % en logements collectifs) la consommation est d’environ 50 kWh/m2/an, performances qui peuvent encore être améliorées, rendant l’objectif 2020 de 3X20 possible, par la généralisation d’un éclairage à détection et des Leds.

> En savoir plus sur la réglementation thermique 2020

 

Le BBIO, ou Besoin Bioclimatique est l’une des 3 exigences* de la RT 2012.

BBIO RT 2012BBIO logoIl représente l’efficacité énergétique du bâti de votre projet.
L’optimisation du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre, permet de réduire le besoin en énergie. Par exemple, orienter son garage au nord et ses baies vitrées au sud. La prise en compte de ces orientations bioclimatiques est imposée par la RT 2012 par une valeur à ne pas dépasser : le BIOMAX
Afin de respecter la réglementation, le BBIO doit être inférieur au BBIOMAX définit par la Réglementation Thermique. Le permis de construire sera validé si BBIO PROJET < BBIO MAX RT 2012

*RT 2012 3 indicateurs de performance :

• BBIO : Besoin Bioclimatique
• CEP : Consommation d’Energie Primaire
• TIC : Température Intérieure Conventionnelle