Les maisons à ossature bois
Les maisons à ossature bois

Quelques réponses aux questions sur les maisons à ossature bois

Glossaire/FAQ Cardea concept


Maison en bois, risque d’incendie ?

Non, une maison en bois ne brûle pas plus vite qu’une autre construction. Le feu propage la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. La contenance en eau du bois lui permet en cas de combustion de former une croûte carbonisée qui devient isolante et freine cette combustion. Les pompiers, eux-mêmes, autorisent le bois pour les portes coupe-feu.

Maison en bois, un problème d’insectes ?

Il est vrai qu’il sera recommandé pour la plupart des essences, un traitement de protection contre les insectes xylophages et autres champignons, toutefois certains bois sont naturellement durables, c’est-à-dire purgés d’aubier, car prélevés au cœur de l’arbre. Notez que plus votre bois sera sec, moins il sera sujet aux insectes.

Concernant la réglementation du code de la construction et de l’habitation, la loi stipule :
« Art. R. 112-2 – Les bâtiments neufs doivent être conçus et construits de façon à résister à l’action des termites et autres insectes xylophages. A cet effet doivent être mis en œuvre (…) des bois naturellement résistant aux insectes (…)
« Art. R. 112-3 – Dans les départements dans lesquels a été publié un arrêté préfectoral (…) les bâtiments neufs doivent être protégés contre l’action des termites. A cet effet doit être mis en œuvre une barrière de protection entre le sol et le bâtiment ou un dispositif de construction dont l’état est contrôlable.

Pour prendre connaissance des départements couverts par un arrêté préfectoral pour la lutte anti-termite, consultez la carte.

Pourquoi le bois devient-il gris ?

Sous l’effet des ultra-violets qu’émet le soleil, le bardage sans traitement va vieillir avec le temps. Seule une modification au niveau de la teinte opérera. Le bardage aura tendance à avoir un aspect gris, argenté. Cela n’affecte en rien les caractéristiques techniques du bois, et sa durabilité. Notre bois, le mélèze de Sibérie, n’a besoin d’aucun traitement ! Son essence lui permet de ne subir aucune intervention. Si cela ne vous plaît pas en termes d’esthétique, le mélèze nécessitera un entretien à base d’huile pour bardage, recommandé pour le mélèze. D’autres protections comme lasures ou vernis sont également possibles pour personnaliser votre maison à ossature bois.

Les maisons à ossature bois doivent forcément ressembler à des chalets ?

Faux. Les maisons à ossature bois peuvent également recevoir des revêtements extérieurs (pierre, briques, enduit, crépis etc.) ou tout type de bardage autres que le bardage bois.

Le confort de vie au quotidien ?

Une maison bois, outre ses aspects esthétiques, vous apportera un confort en termes d’isolation thermique reconnue, d’isolation phonique, de résistance parasismique (la maison bois est répendue dans les zones à forte exposition sismique : Californie, Japon…)

Qu’est-ce que le bois KVH ?

KVH est une marque internationalement protégée.
Le bois de construction massif KVH est développé pour répondre aux exigences les plus sévères de la construction moderne, et leurs propriétés, plus exigeantes que les normes en vigueur, sont très précisément définies.
Le signe de surveillance KVH , ainsi que le label Ü (symbole prouvant que le produit satisfait les exigences de l’organisme d’inspection et de certification agréé, DIBt « Deutsche Institut für Bautechnik »), indiquent aux consommateurs qu’ils ont affaire à un matériau contrôlé, fiable et de haute qualité.
Les températures en présence pendant le processus de séchage rendent le bois beaucoup moins sensible aux insectes et aux attaques fongiques. Il est également peu sujet aux fentes.
Les exigences en matière de tri et de niveau d’humidité résiduelle (réduite à maximum 15 ± 3%) du groupement KVH vont au-delà des obligations réglementaires en Europe et font l’objet d’un contrôle très strict.